PRISES DE POSITIONS : Il y’a un an

MANISFEST DU FRONT UNI POR LA SAUVEGARDE DE LA DEMOCRATIE ET LA REPUBLIQUE DU 24 MARS 2012

Issue de la révolution démocratique de mars 1991 et de la conférence nationale de juillet- août, la constitution de la 3eme République proclame solennellement que le fondement de tout pouvoir est la constitution et que « tout coup d’Etat, tout putsch est un crime imprescriptible contre le peuple malien »(article121, alinéa)

Considérant que la constitution de la 3ème République est l’aboutissement de la longue lutte des patriotes et démocrates maliens pour la liberté, la démocratie et la justice ;

Considérant qu’aucun Malien, qu’aucun groupe de Maliens, quelle que soit sa puissance, ne peut, par un trait de plume, suspendre une constitution adoptée par référendum par le peuple souverain du Mali ;

Considérant que la constitution autorise recourir à la désobéissance civile comme forme de lutte ;

Considérant que le 22mars 2012 est intervenu un coup d’Etat militaire interrompant brutalement le processus démocratique au Mali ;

Considérant que les auteurs du coup d’Etat ont décidé la suspension de la constitution et la dissolution de toutes les institutions de la République du Mali ; Considérant tous les engagements internationaux et les instruments dument ratifiés par la République du Mali, et en vertu desquels les libertés publiques son protégées et une justice indépendant est garantie ;

Considérant que le coup d’Etant rompt avec la forme républicaine de l’Etat ;

Considérant qu’aucun acte pris par le pouvoir de l’Etat d’exception, qu’il s’agisse d’acte fondamental ou de communiqué n’est assorti d’aucune légalité ou légitimité qui permet d’y soumettre les citoyens ;

Considérant qu’en suspendant la constitution, le coup d’Etat suspend les lois qui en sont la dépendance nécessaire et du coup ceux se réclament du coup d’Etat qu’il s’agisse de ses représentants militaires, des partis politiques ou des associations se rejettent dans l’illégalité et s rendent coupables de crime imprescriptible contre le peuple malien,

Considérant qu’en suspendant la constitution garante de l’intégrité territoriale et de l’unité nationale ce coup d’Etat prive le peuple de tout instrument de défense de cette intégrité territoriale et pour unité nationale ;

Considérant que le coup d’Etat perpétré le 22 mars 2012 accroît dangereusement les menaces qui pèsent sur l’intégrité du territoire national, l’unité et la cohésion de la Nation et que de ce fait, il porte les germes de la partition du pays et de la guerre civile ;

Les partis politiques et les organisations de la société civile, représentant les forces vives de la nation qui rejettent fermement le coup d’Etat perpétré le 22 mars 2012 et le condamnent avec la dernière énergie, réunis à la Bourse du Travail le 24 mars 2012 ont décidé de créer un Front uni pour la sauvegarde de la démocratie et de la République (FDR)

Le front uni pour la sauvegarde de la démocratie et de la République (FDR) a pour objectifs

1. La défense de la constitution du 25 février2012

2. La restauration de la légalité constitutionnelle,

3. La libération immédiate et sans condition des détenus politiques civils militaires

4. le retour des Forces armées et de Sécurité dans leurs casernes pour s’acquitter de leurs missions de défense du territoire,

5. Le respect des libertés publiques et la fin des violations des droits de l’homme,

6. Le rétablissement de la paix et de la sécurité au Nord du Mali en vue du retour de nos compatriotes réfugiés et déplacés internes, et de l’organisation d’élections libres et transparentes dans les meilleurs délais.

APPEL Le Front uni pour le sauvegarde de la démocratie et de la République (FDR) exhorte le peuple malien tout entier à se mobiliser pour la restauration de l’ordre constitutionnel et le retour immédiat des forces armées dans leurs casernes. Il invite les peuples et Etats de la sous- région ceux du continent africain ainsi que la communauté internationale à réaliser que le Mali traverse une des périodes les plus sombres de son Histoire. Nous avons besoin de manière pressante de leur solidarité.

Bamako, le 24 mars 2012

Les Signataires


Articles publiés dans cette rubrique

jeudi 13 juin 2013
par ibrahima

LES EXAMENS : Jeu de cache cache et avec qui comme boucs émisaires ! !

La hantise de la fraude, de la corruption et de la fuite des sujets. Qui endosse la responsabilité ! Sinon les hautes autorités en charge. La sous section IV tient à dénoncer certaines dérives par ce courrier avec ampliation au Gouverneur du District de Bamako, à la Directrice de l’Académie (...)
vendredi 31 mai 2013
par leche

semaine syndicale de la sous/snec de la CI

Le mois de mars a ete marquee sur le plan syndicale par la rentree syndicale de la sous/snec de la CI. La sous/snec de la CI du district de Bamako a organisee une semaine syndicale. Cette semaine syndicale etait riche en activites, nous pouvons cite entre autres : la formation de tous les (...)

Agenda

<<

2020

>>

<<

Février

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
2425262728291
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

19 février 2013 - UNTM : du nouveau dans le partenariat !

UNTM : du nouveau dans le partenariat ! L’appartenance du même bateau pour la restauration de la (...)