LUTTE CONTRE LE TRAVAIL DES ENFANTS : Les points focaux se forment.

mardi 11 novembre 2014

L’an deux Mille quatorze durant eux jours du 21 au 22 Juillet s’est tenu un atelier de formation à la Bourse du Travail de Bamako en faveur des points focaux du Travail des enfants, organisé par le syndicat national de l’Education et de la culture (SNEC) avec l’appui de l’Internationale de l’Education (I.E.) sur la lutte contre le Travail des Enfants, l’extension de la protection social, un outil pédagogique du SNEC préparation d’une leçon modèle sur le Travail des enfants.

A l’ouverture le Secrétaire général du SNEC Maouloud B. KATTRA a souhaité la bienvenue aux participants et exhorte plus d’engagement pour ces thèmes aussi importants et complexes.

Il a placé l’atelier dans son contexte en précisant la feuille de route. Deux régions sont retenues pour les futures activités de la lutte contre le travail des enfants à savoir Ségou et Sikasso pour une durée de trois (3) ans.

Le Ministre du Travail de la Fonction Publique et des Relations avec les Institutions représenté par Bruno MAIGA a remercié le SNEC qui se trouve toujours au cœur du développement de l’Education au Mali, en vue de promouvoir une zone libre du travail des enfants. Il déclare ouvert l’atelier tout en invitant les participants à plus d’assiduité pendant ces deux jours durant.

Après retrait des officiels. Le Communicateur Boukary TOGO a animé le thème : Travail des enfants. 1. Conception du concept travail des enfants 2. Convention 182 de l’OIT 3. Définition des terminologies 4. Conséquences 5. Les dispositions juridiques.

Beaucoup de questions de compréhensions sont posés par les participants et des éléments de réponses satisfaisantes ont été donnés. Cela étant sanctionné par une pause.

La deuxième communication fut présentée par le camarade Secrétaire Général de la Commission Nationale des Jeunes Travailleurs Amadou SAMAKE sur la protection sociale, état des lieux au Mali. Des définitions jaillissent sur le concept protection sociale. Entre autre pour l’UNICEF : Concept protection Sociale st l’ensemble de transfert et de service qui aident les individus et les ménages à faire face aux risques et aux difficultés (telles que les urgences) et assure des normes minimal et de bien être à travers le cycle de la vie.

Au Mali la définition suivante est donnée dans la déclaration de la politique nationale de protection sociale.

La protection sociale est l’ensemble des mesures par lesquelles la société entend protéger les citoyens contre les risques sociaux. Le facilitateur évoqua les quatre fonctions de la protection sociale à savoir la transformation, la promotion, la prévention et la protection. Au Mali la CMSS, l’INPS et le RAMEDE sont les structures chargées de la protection sociale (l’Assurance Maladie Obligatoire) AMO. Insista pour la ratification par le Mali de la Convention 102 et 122 de l’OIT qui est le support de la protection sociale. Cette Convention très importante avec ses neuf (9) branches ou régimes.

Soins Médicaux, Indemnité de Maladie, prestation de chômage, prestation de chômage, prestation en cas d’accident de travail et maladie professionnelle, prestation de vieillesse, prestation de maternité, prestation d’invalidité, prestation survivant, prestation aux familles ; Les bases réglementaires de ces prestation sont définis dans la constitution.

Beaucoup de questions furent posées avec des réponses très satisfaisantes. Le facilitateur conclura que d’avantage les syndicats doivent s’impliquer pour la ratification des conventions 102 et 122 de l’OIT et ajouta que chaque régime satisfait protège l’enfant contre le travail des enfants.

Le jour 2 après lecture amendement et adoption du rapport du jour 1, les travaux ont débuté par la communication animée par le camarade Soumeïla H. MAIGA H. MAIGA Secrétaire chargé de la formation et l’Education du SNEC sur les thèmes.

Rôles des syndicats d’enseignants dans l’abolition du travail des enfants. Après un brillant exposé, les participants ont été éclairé de leur rôle qui les attend désormais à l’école, sachant comment se tenir pour l’abolition de ce fléau qui gan-graine notre pays.

Beaucoup de question de compréhension et beaucoup de contributions furent donnés par 4 Communicateurs et les participants. Enrichit de ces multiples expériences les participants se sont engagés à tirer au moins un enfant dans le cas du travail des enfants et dans ses pires formes, sanctionné par une pause.

La deuxième communication du thème : préparation d’une leçon modèle sur le travail des enfants. Les participants se sont repartis en deux groupes des fiches de séquences et deux textes ont été distribués.

En plénière il a été retenu ce qui suit : (voir annexe). La cérémonie de clôture a été présidée par le camarade Secrétaire Général Maouloud Ben KATTRA du SNEC qui demanda aux participants de faire bon usage des connaissances acquises et a souhaité à chacun bon retour dans les foyers respectifs.

LE RAPPORTEUR GENERAL

Moulaye HAIDARA



Navigation

Brèves de la rubrique

Agenda

<<

2020

>>

<<

Février

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
2425262728291
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois